Pourquoi j’ai décidé de faire confiance à un autre éditeur ?

Refaire confiance à un éditeur, je vous dit pourquoi.

Hello tout le monde, je reviens avec un article un peu spécial aujourd’hui.

Comme beaucoup d’entre vous le savent mon premier roman sort avec une maison d’édition avec qui j’ai eu beaucoup de petit souci. J’ai même voulu arrêter ce contrat mais ce n’était pas aussi simple que cela alors oui il verra le jour avec eux. Oui c’est encore très tendu car je n’ai aucune nouvelle de mon roman et aucune communication est organisée sur lui mais je me dis toujours que ce n’est pas grave. J’ai vingt et un an et je dois apprendre de mes erreurs.

J’espère quand même que ce roman trouvera son public, ce qui reste encore incertain car je ne vais pas pouvoir gérer cela seule et communiquer que sur lui. Je récupère les droits dans 3 ans et pour tout vous dire elle ne verra pas la suite pour le moment. Je l’ai en tête, je sais ce que je veux mais toute l’histoire qu’il y’a eu derrière me bloque. Je veux prendre mon temps et le faire revivre au bon moment. Je me dis toujours « Mais au fond, trois ans c’est quoi dans une vie » et je relativise plutôt bien.

Alors pourquoi refaire confiance à une éditrice ?

J’ai signé une commande pour créer une collection spécifique chez un éditeur. On me demande cinq ouvrages. La décision n’a rien eu de facile à prendre, un bon lot de discussion avec mon soutien de toujours. Un lot de questionnement. Un appel avec le directeur de la maison d’édition et un échange conséquent de mail avec la directrice jeunesse.

Je suis assez transparente alors oui j’ai contacté des maisons d’éditions, je voulais être certaine que mon sujet pouvait plaire parce que je m’adresse à la jeunesse. Parce que je veux éveiller une certaine prise de conscience mais cela nous en reparlerons plus tard… J’ai eu cette éditrice prête à me soutenir et encore plus en ayant lu les premiers chapitres. C’était vraiment honorable me direz-vous. Mais les échanges m’ont fait comprendre qu’ils n’étaient pas comme ceux pour mon premier roman. Je me trompe surement, je viens de signer qui sait mais au vu de l’échange que j’ai pu avoir avec certains de leurs auteurs je ne pense pas regretter mon choix.

Alors oui une commande de cinq ouvrages c’est énorme, je le sais mais ils sont conciliants. J’aurais le temps qu’il me faut pour chaque ouvrage, je ne serai pas pressée par des délais et je crois que c’est cela qui me pousse à me dire que j’ai eu raison. Ils vont m’aider car je n’ai pas choisi le sujet le plus simple au monde. Dans l’aide j’entends des conseils de pro du domaine etc…

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :