Les premières semaines de vie de La Plume…

Me voici encore sur un petit nuage. Trois semaines depuis la sortie de La Plume. 

Je ne réalise pas vraiment ce qu’il se passe. De nombreuses chroniques blogueuses sont arrivées, toutes positives. Je ne m’attendais pas à avoir un accueil aussi chaleureux car c’est la première fois que cela m’arrive. Même mon nom est maintenant trouvable sur Babelio et les avis lecteurs aussi ! à savoir que l’ebook arrive prochainement.

 

Je partage cette joie ici, j’ai l’impression de vraiment mettre le pied dans ce monde que j’aime tant. Ce roman étant très personnel pour moi, j’ai l’impression d’avoir fait un pas de géant. En ce moment même je travaille sur les deux prochains projets de la collection Philantrophia pour les Editions Nouvelle Bibliothèque et j’espère finir le second livre pendant ce mois de novembre qui n’est autre que le Nanowrimo.

 

Pour en revenir à nos moutons, pourquoi la Plume ?

J’avais besoin de faire le vide en moi, de me pardonner certaines choses. Non, je n’ai pas commis de crime. Mais je suis fine depuis toujours, j’ai vécue avec une certaine pression autour de moi. Des critiques sur mon corps et machinalement j’ai fini par me détester. Avec le temps j’ai laissé mes démons au placard et je me suis acceptée telle que je suis vraiment et oh mon dieu comme je suis mieux dans mes baskets. Cela pour dire que ce sujet me tenais particulièrement à coeur. Je veux aider les jeunes à s’en sortir mais aussi passer un message de tolérance. Montrer que les moqueries peuvent aller loin, beaucoup trop loin… 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :